Message
  • ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires... Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous consentez à leurs utilisations.

 

 
 
 
 Création automne 2015

 

Le p'tit-bourgeois gentilhomme


Texte d'Eric de Dadelsen

Inspiré de l'œuvre de Molière

et de la pensée d'Alain Accardo

 

Mise en scène : Eric de Dadelsen

   

Avec

 Anne de Broca, Eric de Dadelsen, Marina Keltchewsky, Patrick Michaëlis, Frédéric Pichon et Marie Thomas 

 

 

 

 visuel  internet

Quelle serait aujourd'hui l'ambition de Monsieur Jourdain ? Petit bourgeois, issu des classes moyennes, en fin de carrière, il vit de façon aisée sur l'argent qu'il a amassé, mais il lui manque quelque chose... Une promotion sociale, les faveurs de la Cour, comme son ancêtre ?
 Non. Le Jourdain d'aujourd'hui, lui, rêve de se fondre dans la masse, d'avoir le look, d'avoir des amis dans les réseaux sociaux, de savoir twitter, de connaître les people, d'être on the good place, d'être in the move. Il revendique non pas des valeurs supérieures, mais l'hégémonie des valeurs moyennes de sa classe.
 Pour parvenir à subsister dans ce monde sans cesse en mouvement où il se sent dépassé par les événements, il prend un coach, comme son aïeul, pour l'initier aux nouveaux rites des temps présents, aux nouveaux langages, aux nouveaux comportements de groupe. Il veut être au fait de la culture populaire, du dernier hit de la chanson ou de téléréalité, porté par un record d'audience.
 Le coach est à la fois Dorante et Tartuffe, le maître de musique et le maître à danser, il a attrapé le pigeon et compte bien le plumer jusqu'au dernier sou. Il conduit le petit bourgeois jusqu'à son rêve ultime : chanter à The Voice.
 Hybride du répertoire et de l'écriture contemporaine, le spectacle pose la question d'une société qui se nivelle par son milieu. Les lois du marché ne dictent pas leur conduite qu'aux seuls politiques. Ne tentent-elles pas de s'imposer à nous dans le quotidien ? Notre esprit critique, nos aspirations à toute forme d'élévation ne sont-ils pas mis à mal par nos attitudes consuméristes moutonnières, par l'omniprésence du rouleau compresseur médiatique ? La pensée unique ne se diffuse-t-elle pas à travers nous et ne sommes-nous pas traversés par cet ennemi intérieur ?
 Comme au temps de Molière, la comédie, ici, sans rien perdre de la jubilation de la farce et de l'humour, cherche à décrypter les codes d'une société où la toute-puissance du zapping et du dérisoire semble l'emporter sur la construction de soi.
 
 

Diffusion en première exploitation :

 

L’ARCHIPEL – FOUESNANT (29) le jeudi 05 novembre 2015 à 14h et 20h30

LE PREAU – CDR – VIRE (14) le jeudi 19 novembre 2015 à 20h30

LE RAYON VERT – SAINT-VALERY-EN-CAUX (76) le mardi 24 novembre 2015 à 20h30

LE CANAL – REDON (35) le jeudi 26 novembre 2015 à 14h00 et 20h30

le vendredi 27 novembre 2015 à 14h00

LA CHAPELLE BLEUE – PLOËRMEL (56) le vendredi 11 décembre 2015 à 20h30

LE THEATRE DES CHARMES – EU (76) le mardi 12 janvier 2016 à 14h00 et 20h30

LE THEATRE DE L’EPEE DE BOIS – CARTOUCHERIE VINCENNES (75)

Du mardi 10 au dimanche 22 mai 2016 à 20h30 – les samedis et dimanches à 16h

  

Reprise automne 2016 et saison 16/17

 
btn-dossier-vente 
 
 
 
 
btn-dossier-peda
 
 
 
 
btn-fiche
 
 
 
 
 btn-photos